Menu Fermer

Lettre d’information n°2 aux adhérents du Bourilhou – Juin 2020

Cette année 2020 restera mémorable dans les annales du Bourilhou avec le 16 mars, sa fermeture subite et totale pour une période indéterminée en raison du Covid-19 mais surtout le 26 mars, l’annonce que notre regretté Président d’Honneur, Pierre Valette, s’est éteint. Comme l’a écrit son ami, Jean-Pierre Renaud « Il n’est plus, mais ce qu’il nous a laissé va poursuivre son chemin, le chemin qu’il a tracé et sur lequel il a su mener un grand nombre d’acteurs de la vie culturelle ».

L’engagement exemplaire de Pierre Valette mérite d’être honoré et de rester gravé à jamais dans la mémoire du Pays Viganais. Ainsi, même si les conditions et la durée du confinement ne nous ont pas permis de lui rendre hommage à l’occasion de ses funérailles, le Conseil d’ Administration s’est associé à la peine de sa famille et a ouvert le blog pour ceux qui souhaiteraient aussi le faire. N’hésitez pas à lire leurs témoignages d’amitié et de reconnaissance sur l’écho du Bourilhou – certains sont très émouvants – ou à nous envoyer vos messages. Dès que les circonstances le permettront, nous espérons pouvoir lui rendre un bel hommage, où résonneront l’accordéon et les chorales du Bourilhou qu’il aimait tant.

Depuis son élection, sa mise en place et sa prise de fonction en Janvier 2020 le Conseil d’Administration a été confronté à maintes difficultés liées à sa nouvelle configuration : huit membres au lieu de quinze et un bureau entièrement renouvelé. Face à l’ampleur du travail qui l’attendait (rappelons qu’il n’y a pas eu de « secrétaire » pendant deux ans au Bourilhou) il lui a été difficile d’opérer une transition en douceur comme il aurait pu le souhaiter. La première et lourde tâche qu’il s’est fixée a été d’entreprendre un état des lieux matériel, financier et juridique du Bourilhou. Ses membres se sont donnés pour mission de s’y consacrer au cours de cette année avec le soutien de la nouvelle municipalité du Vigan de manière à permettre à ceux qui rejoindront le Conseil d’Administration en Novembre de rendre la relève en disposant de tous les éléments pour y parvenir. Il est difficile en effet d’imaginer pouvoir continuer à travailler durablement avec une équipe aussi restreinte.
Compte tenu de la situation nous avons fait appel à des bénévoles. Un grand merci à tous ceux qui ont proposé de nous aider et ont participé à l’inventaire des salles et armoires, à la saisie des données, au rangement et/ou la remise en état, notamment Patricia, Odile, Margaret, Françoise ainsi qu’Ama et Aline ! Nous espérons pouvoir prochainement mettre à la disposition des ateliers du Bourilhou une partie de ce matériel (au préalable, la rédaction d’une convention de prêt sera nécessaire).

Avant le coup d’arrêt de ses projets en raison de l’épidémie, le Conseil d’Administration a pu engager un certain nombre d’actions .

Voici le rappel des plus notables :

A la suite de plusieurs rencontres avec les services techniques de la Mairie du Vigan que nous remercions fortement, de nombreux travaux, entrepris et financés par elle, ont été mis en chantier. Certains ont été réalisés, d’autres sont en cours ou à venir : remplacement du panneau d’affichage extérieur et des toilettes du rez-de-chaussée, remise en état provisoire du parquet de Danse, mise à jour des systèmes de sécurité alarme et incendie, installation d’un parking à vélos devant l’entrée, et d’une barrière de sécurité etc. La réfection du sol et des murs de la salle 1 (gymnase) auront lieu pendant les vacances d’été et le remplacement des fenêtres aux vacances de la Toussaint.

Au niveau financier, les subventions habituelles ont été demandées auprès de nos partenaires. La comptabilité a été informatisée et un fastidieux travail de remise à plat des adhésions a été engagé. Nous vous remercions d’avoir bien voulu renseigner vos coordonnées et n° de cartes afin de nous permettre d’identifier tous les paiements correspondants. Par ailleurs, une mise à jour des contrats d’assurances a permis une diminution conséquente des frais annuels.

Dans le cadre de la remise à jour de notre dossier juridique nous avons demandé aux responsables d’ateliers leur attestation d’assurance. En effet, seule l’assurance des clubs gratuits, à pratique non risquée, est prise en charge par le Bourilhou. Par ailleurs, suite à la modification d’un article relatif aux assurances, vu avec l’appui du service juridique de la mairie du Vigan, la signature d’une nouvelle convention de partenariat permanent a été nécessaire pour chaque association. Enfin, les obligations en terme de fermeture des portes à clés et d’enclenchement de l’alarme ont été rappelées, notamment lors de la rencontre avec les responsables d’ateliers fin janvier. Elles sont indispensables à la sécurité du bâtiment et de son contenu.

Il est indispensable pour les membres du Conseil d’Administration de connaître les différents intervenants des ateliers proposés, afin d’identifier leurs besoins ou difficultés et de s’assurer que chacun pratique dans de bonnes conditions. Rencontrer les partenaires culturels, de loisirs ou sportifs l’est également. Ainsi, des échanges ont eu lieu avec la mairie du Vigan, l’Office Intercommunal des Sports (OIS), l’Office de Tourisme Intercommunal, l’Espace pour Tous, l’Association de Conseil en Gestion Aux Associations (ACEGAA), etc. Des conventions de partenariats temporaires ont été signées pour des répétitions de spectacle et de nouveaux ateliers devraient voir le jour. Enfin, nous participerons à l’élaboration du Contrat Territorial Associatif.

Dans le domaine des activités culturelles auxquelles tenait tant Pierre Valette et que nous tenons à maintenir car elles sont une des raisons d’être du Bourilhou une seule des 3 conférences prévues dans le cadre des Journées de l’Antiquité a pu se tenir juste avant le confinement. Ainsi, le 7 mars devant un public attentif et nombreux, Jean-Pierre Renaud a présenté une communication de qualité illustrée sur la localisation du siège et de la bataille d’Alésia et les débats qu’elle a suscités entre chercheurs. Les 2 autres interventions prévues ont été annulées et reportées : celle de Philippe Galant sur l’archéospéléologie de la grotte d’Aldène et celle d’ Odile Bareau-Sandré et Claudine Vassas sur « Pompéi la ville ressuscitée».

Des contacts et des collaborations ont été engagés avec la Compagnie Amarante en lien avec le projet « Les langues se délient ». N’hésitez pas à voir la belle exposition « Itinéraires de Viganais » qui vient de s’ouvrir au Musée Cévenol. Une rencontre coordonnée par Claudine Vassas autour du Flamenco et de la Retirada, avec la contribution de l’atelier Flamenco, se déroulera le 19 Septembre au Bourilhou (en partenariat avec la compagnie Amarante, le Musée Cévenol et le cinéma Le Palace ).

Malheureusement le Printemps du Livre a également dû être annulé. Il a cependant été l’occasion, pour le Conseil d’Administration et notamment pour Odile Bareau-Sandré, secrétaire au bureau, de se familiariser avec l’organisation de ce type d’évènement et d’engager un partenariat avec La Main Verte en choisissant comme thème pour ce 17ème Printemps « Les plantes et l’occitan » . Bien sûr nous espérons reprendre ce projet en 2021.

N’hésitez pas à rejoindre l’équipe de bénévoles si vous souhaitez nous aider dans l’organisation de manifestations ou évènementiels.

Nous n’aurions pas remercié tout le monde sans nommer Hervé, qui travaille dans l’ombre à la mise en valeur de la mémoire collective du Bourilhou, Isabelle dont l’aide nous a été précieuse pour la communication sur Internet et la pose d’affiches, Nathaniel, pour son expertise informatique ainsi que le personnel et les élu-es de la mairie du Vigan.

La pandémie nous a obligé à fermer nos portes mais nous mettons tout en œuvre pour qu’elles puissent rouvrir en Septembre. Une rencontre relative à l’organisation de la rentrée de septembre, est prévue avec la Mairie du Vigan. Des directives sanitaires vont certainement nous amener à adapter notre organisation afin de nous permettre de vous accueillir en toute sécurité. Pour l’heure, nous ne pouvons qu’espérer que les règles seront assouplies d’ici là sinon, nous ferons au mieux pour permettre à chacun de poursuivre ses activités en toute sérénité.

En attendant, n’hésitez pas à consulter le blog et à remonter le temps en regardant le montage de Cédric sur « Chansons en Bandoulière », le disque interprété par le groupe vocal du Bourilhou. Vous y trouverez également l’émouvant témoignage de Marie-José, que nous remercions et qui nous en dit un peu plus sur le contexte de son enregistrement dans les années 70. « Le Petit Cordonnier » n’est que le 1er morceau, n’hésitez pas à nous contacter si vous êtes sur la pochette, vous nous en apprendrez plus…

Et rendez vous pour la journée des associations le samedi 12 Septembre à Avèze,
à laquelle vous êtes tous conviés !

Vous êtes adhérent et souhaitez participer à la vie du Bourilhou ? Toutes les compétences sont appréciées, en fonction de votre disponibilité, n’hésitez pas à vous faire connaître par mail à l’adresse contact@bourilhou.fr ou par courrier (boite aux lettres dans l’entrée) si vous souhaitez nous aider.

Tous nos remerciements à l’atelier de fabrication de meubles en cartons dont le sapin de noël a égayé l’entrée pendant les fêtes !

Toute proposition du même type sera agréablement étudiée…

Laisser un commentaire