Menu Fermer

Fouilles et découvertes récentes sur les remparts de NÎmes

Depuis plusieurs années,  l’archéologue de l’Institut National de Recherches Archéologiques Préventives (INRAP), Richard Pellé, effectue des fouilles programmées à proximité des remparts romains de la colline de Montaury à Nîmes, avec l’aide de quelques étudiants. La cinquième campagne de fouilles s’est terminée à la fin du mois d’août 2018. 

Le chercheur nîmois viendra au Centre Culturel et de Loisirs le Bourilhou du Vigan, 

le samedi 30 mars à 17h00

nous présenter le résultat de ses fouilles, dans le cadre des 30èmes Journées de l’Antiquité.

Ce sont surtout les diagnostics ou fouilles préventives effectuées depuis 2005 sur de nombreux segments de l’enceinte ou à ses abords ou plus récemment une fouille programmée, réalisés tant en plaine que sur les collines, qui ont livré des informations insoupçonnées.
Avec l’accord de la DRAC , une sixième campagne de fouilles aura peut-être lieu l’année prochaine au mois d’août sur le site qui est protégé.
Rappelons que deux numéros de Patrimoine 30, revue bi-annuelle de la FAHG, aujourd’hui  tous épuisés, ont été consacrés au rempart romain de Nîmes, un monument beaucoup plus de prestige qu’un ouvrage défensif, selon nos archéologues. Ces numéros spéciaux seront visibles sur internet prochainement.
Entrée libre et gratuite à cette troisième conférence des Journées de l’Antiquité 2019.
Richard Pellé

Laisser un commentaire